Aides & démarches,

Obtenir un prêt immobilier quand on a 50 ans ou plus

Vous avez envie d’acheter une résidence secondaire ou faire un investissement immobilier, ce qui induit souvent un prêt à la clé. Or, vous avez la cinquantaine ou plus. Toutefois, l’âge n’est plus un obstacle incontournable pour emprunter. Explications.

Par Frédérique De Jode
1052

Il n’y a en théorie aucune limite d’âge pour souscrire un prêt immobilier. Rien n’interdit légalement une banque à prêter à quelqu’un en fonction de son âge tant que cette personne est majeure. En revanche, la date du passage à la retraite est synonyme de baisse de revenus pour les banques et influe sur la durée du prêt. En effet, une banque prend plus de risques à vous prêter de l’argent sur 20 ans ou plus du fait que vos revenus peuvent diminuer en fin de carrière ou si vous passez à la retraite avant la fin de votre remboursement de crédit immobilier. En outre, les problèmes médicaux deviennent statistiquement plus fréquents et donc les risques de difficultés de remboursement également.

 

Prêt à pallier

Les banques proposent donc des systèmes de prêt à pallier, c’est en fait un crédit immobilier dont la mensualité va se réajuster au moment du passage à la retraite. C’est-à-dire que la mensualité sera calculée en fonction de l’endettement de l’emprunteur vis-à-vis de son salaire actuel. Ensuite, cette mensualité sera déterminée en fonction de l’endettement avec la pension de retraite, cela évite les déséquilibres financiers et autres complications pouvant entrainer des difficultés dans le remboursement de la dette.

Si vous disposez d’un contrat d’assurance-vie, d’un Plan d’épargne en actions (PEA) ou d’un autre bien immobilier, il est possible de gager vos placements au profit de la banque accordant le prêt. On parle de nantissement. En cas de décès ou si vous n’êtes plus en mesure de faire face aux échéances, la banque se remboursera directement sur cette épargne ou sur la vente de l’autre logement.

Un profil rassurant

Les établissements financiers trouvent souvent le profil des quinquas rassurant dans la mesure où ils disposent d’économies et ont acquis une certaine stabilité professionnelle et patrimoniale. C’est donc un sérieux avantage pour cette tranche d’âge.

Diminuer la durée de l’emprunt

Essayez de diminuer la durée de l’emprunt, cela vous permettra d’économiser des sommes importantes en termes d’intérêts, puisque vous allez rembourser votre capital sur un temps plus court. L’apport personnel est donc une composante incontournable, plus il est conséquent, plus vous aurez de chance de décrocher un bon taux.

Les assurances emprunteur : le point délicat

L’assurance emprunteur est une assurance qui garantit la prise en charge de tout ou partie des échéances de remboursement ou du capital restant dû d’un crédit en cas de survenance de certains événements, décès, perte totale et irréversible d’autonomie, invalidité permanente, perte d’emploi. Plus vous avancez en âge et plus le coût de l’assurance-emprunteur augmente. Vous pouvez accepter l’assurance-emprunteur de l’établissement qui vous accorde le prêt ou trouver une assurance auprès d’une compagnie d’assurance extérieure. A lire également l’assurance de prêt immobilier, comment ca marche ?

Le mieux est de les comparer pour trouver la moins chère.

N’hésitez pas à demander des simulations du coût total de l’assurance emprunteur sur plusieurs durées (durée initiale du prêt, durée effective anticipée, une année).

Article paru dans IMMOCAL #186 AOUT 2021

Shares
Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et sa sécurité. En cliquant sur Accepter, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Plus d'informations. Accepter