La maison bioclimatique : confort et économies

Une maison climatique compose avec le climat et la nature pour offrir à ses habitants des performances énergétiques élevées et une qualité de vie tout en réalisant des économies. Un bon point aussi pour l’environnement en ces temps de réchauffement de la planète. Voici quelques règles à suivre.

L’orientation de la maison

C’est un facteur essentiel. L’orientation de la maison va avoir une influence déterminante sur les conditions de vie. Il faudra donc analyser la pente du terrain, l’ensoleillement et la circulation de l’air.

Pour favoriser une ventilation naturelle au sein de l’habitat, le meilleur emplacement doit être perpendiculaire aux vents dominants avec des façades ouvertes sur l’extérieur. L’aménagement intérieur de la maison ne doit pas être négligé pour ne pas être un obstacle pour la bonne circulation de l’air. Pour les fenêtres, choisissez si possible des jalousies qui peuvent rester entrouvertes pour évacuer l’air chaud.

Quant à l’ensoleillement, il est impératif de privilégier des grandes façades au nord et au sud pour se protéger facilement du soleil, et des petites à l’est et à l’ouest, plus difficilement protégeables.

Le confort thermique

La constitution de la toiture va limiter le rayonnement solaire et déterminer les conditions de confort thermique de la maison bioclimatique. De préférence, la couleur de la toiture doit être claire pour réfléchir la chaleur du soleil. Quant au choix du matériau, la paille est un très bon isolant. Toutefois, si votre toiture est en tôle, le mieux est de la décoller de la toiture pour créer un espace très ventilé entre la structure en tôle et le plafond à l’intérieur. Si la toiture n’est pas sur-élevée mais classique avec un faux plafond et des combles peu ventilées, il faut installer un isolant de type ouate de cellulose ou fibre de coco pour éviter que la chaleur ne se propage dans l’habitat.

Des matériaux bio-sourcés

L’utilisation des matériaux biosourcés, comme le bois ou ses dérivés qui sont des matériaux d’origine naturelle, est au cœur des enjeux de la construction durable. Des matériaux qui présentent un fort intérêt environnemental et offre de bonnes caractéristiques techniques ou thermiques. Ils doivent répondre à des critères techniques (qualité architecturale, durabilité soit la résistance au climat tropical, facilité d’entretien, résistance au feu, à la chaleur).

Du vert !

N ‘oubliez-pas de planter de la végétation ici sur les trois premiers mètres autour de votre habitat. Arbres, haies et plantes grimpantes seront utilisés pour vous protéger du vent, pour faire de l’ombre ou encore maintenir l’humidité.

Economies d’énergie

En suivant ces règles, vous n’aurez pas besoin de climatisation, des brasseurs d’air suffiront. Vous ferez des économies d’énergie en installant aussi un chauffe-eau solaire. La maison bioclimatique va avoir un impact sur les consommations des réfrigérateurs, des congélateurs très énergivores car placés dans une pièce plus ventilée, ils seront plus performants.

Pour en savoir plus

Rapprochez-vous d’un conseiller du Point Info Energie qui propose des solutions  pour réduire la consommation et dépenses d’énergie et améliorer la performance des habitats. Tél : 05 06 05.

Retour à la liste des articles
Shares
Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et sa sécurité. En cliquant sur Accepter, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Plus d'informations. Accepter